Les ventilateurs holographiques, une révolution ?

En voilà une nouvelle technologie qui commence à faire parler d’elle ! En voie de démocratisation, le prix de ces petits bijoux de technologie est de plus en plus abordable. Le principe est pourtant très simple, profiter de la persistance rétienne pour faire l’illusion d’optique qu’un objet en trois dimensions prend forme.

Au cinéma l’illusion est du même ordre, mais se fait sous la forme de 25 images par seconde au minimum pour que le cerveau n’y voit que du feu. Mais la technologie holographique prend en compte d’autres paramètres qu’un simple projecteur de cinéma pour qu’un hologramme se forme.

Une technologie innovante

Dans les faits, l’hélice qui est couverte de LEDs, tourne très vite et chaque LED permet de dessiner une image, un dessin, qui peut être fixe ou en mouvement. Le grand intérêt d’une image animée et de pouvoir tirer pleinement partie de la technologie des hélices holographiques pour présenter un hologramme.

Pour qui ?

Les premiers à s’y intéresser sont bien sûr les marques pour mettre en avant leurs produits. Les commerçants peuvent en faire un formidable outils de communication pour mettre en avant une théâtralisation spécifique dans leur magasin. Ceux qui profite à plein de l’holographie avec un ventilateur, ce sont les événements. Que ce soit pour un salon professionnel ou pour un congrès, cela permet de mettre en relief un élément spécifique et surtout attirer l’attention des visiteurs sur un stand par exemple.

Des limites encore à passer

Mais il reste encore du chemin à parcourir pour que l’illusion soit quasi parfaite. Comme d’autre technologie, tel l’intelligence artificielle ou la réalité virtuelle, les pales holographiques sont sans doute encore loin de ce que cette technologie soit capable d’accomplir. On peut également compter sur l’engouement que procure cette technologie pour que des entreprises se décident à investir dans ce secteur pour le développer encore davantage.

Laisser un commentaire